Issue
J. Phys. Radium
Volume 1, Number 2, février 1930
Page(s) 37 - 48
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:019300010203700
J. Phys. Radium 1, 37-48 (1930)
DOI: 10.1051/jphysrad:019300010203700

La réflexion des rayons X de grande longueur d'onde sur un miroir plan

Jean Thibaud

Laboratoire de Physique des Rayons X


Résumé
Rappel d'expériences antérieures de l'auteur sur la détermination de l'angle limite do réflexion totale sur un réseau en verre pour des radiations comprises entre 20 Å et 65 Å. Rectification à un travail récent de E. Dershem sur la réflexion de la raie Kα du carbone. 1. - Dans le cas du verre et de la radiation λ = 44.9 Å la formule de dispersion de Kallman-Mark, tenant compte des discontinuités d'absorption du milieu dispersif, conduit à un résultat (δ = 1- n = 5, 73 × 10^(-3)), du même ordre que la formule simplifiée de Drude-Lorentz. 2. - Calcul de l'intensité réfléchie sur un miroir en fonction de l'angle d'incidence, en tenant compte de l'absorption. Réseau de courbes pour différentes valeurs du coefficient d'extinction K et de l'indice δ. Possibilité de déterminer l'angle limite θm = √(2δ) à partir des courbes expérimentales de réflexion : le pouvoir réflecteur limite (dans le cas 0 = θ m) à la valeur. A0 = (1 + 2a - 2√a)/(1 + 2a + 2√a) , si a = K/(2δ). Il passe par un minimum pour K = δ. 3. - Application à la courbe expérimentale de Dershem ; on trouve a = 0,3 c a. d. A0 = 19 pour cent. Il en résulte pour le verre et la raie Kα du carbone les valeurs : angle critique θm = 6° 12', indice δ = 5,84 X 10^(-3), indice K = 3,5 X 10^(-3). Accord avec la formule de Kallman-Mark.

PACS
4150 - X-ray beams and x-ray optics.

Key words
X rays