Numéro
J. Phys. Radium
Volume 4, Numéro 7, juillet 1933
Page(s) 362 - 367
DOI https://doi.org/10.1051/jphysrad:0193300407036200
J. Phys. Radium 4, 362-367 (1933)
DOI: 10.1051/jphysrad:0193300407036200

Étude des propriétés de la gélatine dans le champ électrique

Suzanne Veil

Laboratoire de Chimie Générale. Sorbonne


Résumé
Au cours des présentes expériences, la gélatine a été étudiée dans le champ électrique du point de vue déformations mécaniques, conductivité électrique, migration de substances incorporées, concentration en ions hydrogène. Les déformations de la gélatine, examinée en couche sensiblement plane, se révèlent plus complexes que ne le fait présumer l'étude sous trois dimensions Le milieu subit une série de dénivellations et de plissements. Dans l'oedème cathodique, où se manifeste une transpiration aqueuse, il subit une altération de constitution, que révèle l'analyse par rayons X. Tandis que les déformations s'édifient dans le champ, la conductivité électrique de la gélatine évolue au cours du temps, pour tomber finalement au-dessous de la limite de sensibilité des appareils de mesure. Le gel est devenu pratiquement un diélectrique. Mesurée en fonction de la différence de potentiel, au début même de l'application du champ, l'intensité du courant traversant la gélatine ne suit la loi d'Ohm que pour les petites valeurs de la tension; puis sa croissance se ralentit, et pour des tensions toujours croissantes elle tend vers une valeur limite. La courbe représentative rappelle celle que, dans un ordre d'idées différent, on obtient à propos de l'ionisation des gaz. Si la gélatine est imprégnée d'une solution colloïdale, telle que l'hydrosol de sulfure d'arsenic, ou d'une matière colorante telle que le bleu de méthylène, les zones de déformation imposées par le champ peuvent se marquer par des stries ou des bandes de cataphorèse. D'autre part, l'incorporation à la gélatine d'indicateurs appropriés montre que dans les zones successives de déformation, les concentrations en ions hydrogène s'échelonnent avec des sauts plus ou moins brusques, depuis une forte acidité à l'anode jusqu'à une forte basicité à la cathode. Des observations analogues, toutefois plus confuses, ont concerné l'agar-agar.

PACS
6220 - Mechanical properties of solids.
7220 - Conductivity phenomena in semiconductors and insulators.

Key words
colloids -- electrical conductivity -- diffusion -- electrochemistry